Expositions

Les expositions d'art

La responsable de ce secteur les fait visiter classe après classe. Chaque année, ce sont environ 2000 enfants scolarisés qui sont ainsi sensibilisés et qui, grâce à l'implication de leurs enseignants, deviennent eux-mêmes parfois acteurs et créateurs inspirés...

Les vernissages ont lieu en général à 19h00 et coincident la plupart du temps avec un spectacle programmé le soir même, offrant ainsi la possibilité à nos hôtes de passer une soirée complète riche en rencontres et en découvertes artistiques.

En accès libre, la galerie reste ouverte en permanence durant les horaires d'ouverture de la structure.

Les demandes d'exposition sont examinées par un comité de programmation. Elles doivent envoyées à la responsable du secteur jeune public et des expositions, par mail à jeunepublic@scenedumonde.fr

 


Prochaine Exposition...

UN PETIT COURANT D'ART

Cécile Bellan & Guy Chandelier  Cécile Bellan & Guy Chandelier

Compositions mixtes, sculptures, installations, récupération et recyclage

Méditation(s) en pleine nature

Guy Chandelier, enseignant du premier degré, pratique régulièrement la méditation et favorise cette approche auprès de ses élèves. L’importance de la contemplation dans ce qu’elle a de construction et d’épanouissement oriente son travail. Créer pour se poser. Prendre conscience de ses racines et donner à voir pour inviter à ce repos.

Sa forêt recréée à partir d’éléments récupérés et naturels se veut source fantasmagorique autant qu’appel à la vie. Porter le regard, observer vraiment- prendre ce temps. Une marche silencieuse. Se perdre pour mieux se retrouver et savoir se questionner sans attendre de réponse.

Autant de chemins à explorer dans cet univers jalonné de totems à dimension réduite qui s'inscrivent dans la circulaire et le mouvement des cycles. Les ronds nous renvoient à notre matrice originelle.

WHERE ARE MY SHOES ?

Cécile Bellan, professeure de lettres, intervenante d’ateliers d’écriture et auteure, inscrit davantage son travail dans la narration et la parole. Créer pour donner à lire, à écrire et questionner l’identité dans ce qu’elle a de contradictoire. Dévoiler l’absence et sa capacité à laisser des traces.

La chaussure comme objet source. Être chaussé, c’est comme entrer en civilisation – l’homme moderne dans sa déraison. Et puis, la pompe, la godasse, le godillot - ce révélateur d’humanité, cette quête sensible. En cela, pensez à celui qui est « à côté de ses pompes » et à celle qui « cherche chaussure à son pied » - la tendresse de la situation.

Chacune de celles utilisées dans les créations a eu sa propre vie. Et, il aurait été vain de rechercher la vérité de chaque chemin parcouru. Il s’agissait plutôt de saisir des bribes de vie – une émotion, un désir.  

 

Exposition

Du 11 mars Au 19 avril 2019

VERNISSAGE

le samedi 23 mars


La saison en un clin d'oeil

Ronan-Jim SEVELLEC

"Le rêve est dans la boîte"

« Au départ, j’ai dans la tête une ambiance, et en arrière-fond, des souvenirs, des images, des miettes de scènes prêtes à̀ prendre forme et vie » explique l’artiste…

Dans de grandes boîtes rectangulaires, savamment éclairées, Ronan-Jim Sévellec réinvente des mondes : à l'image de maquettes de décors de théâtre ou d'opéra, il crée des pièces d'appartements tout droit sortis du passé : un atelier d'artiste avec sa verrière, une boutique d'apothicaire, une pièce à vivre très encombrée... L'artiste porte une attention particulière aux petits débris du quotidien, il récupère, fabrique, bricole et assemble tout. Peut-être sommes-nous à Paris, dans les pièces abandonnées d'un immeuble, au début du siècle dernier ?

« Je cherche peut-être à̀ revivre quelques moments de ma vie, mais a-t-on jamais le choix de faire autre chose ? ».


A partir de janvier

VERNISSAGE - le samedi 26 janvier à 20h00

Jean-Pierre Monnot​

Peinture

Dans ses tableaux, Jean-Pierre Monnot construit des atmosphères vaporeuses, des villes improbables, où semble régner le silence, où le temps semble suspendu, où la nature et le vent semblent tout envahir.

Il élève des édifices classiques, des bâtiments industriels, des façades. Ces éléments d’architecture, grandioses, côtoient la nature de façon inattendue : pierre de taille, marbre, béton, fer, s’opposent au végétal, à l’aquatique, à l’animal.

Lignes droites, formes géométriques et perspectives contrastent avec la fluidité et l’irrégularité des éléments naturels.

L’artiste restitue les couleurs, les matières, les volumes avec la fidélité d’un trompe -l’œil. Mais cet hyperréalisme est bousculé par un jeu de proportions et d’échelle, qui intrigue l’œil et confère à l’oeuvre plusieurs niveaux de lecture. Le visiteur est ainsi amené à observer chaque détail et à pénétrer dans ces mondes parallèles et fantastiques.


A partir d’octobre
Vernissage le 19 octobre

INSCRIPTION A NOTRE NEWSLETTER